Skip to main content

6 Juillet – 19h

Nuit des 10ans de l'association "La Rose Impossible"

Bar associatif La Rose Impossible

Pour les 10ans de l’association La Rose Impossible, gestionnaire du projet des Maisons André Breton et Émile Joseph-Rignault – Centre International du Surréalisme et de la Citoyenneté Mondiale, venez partager une soirée au bar associatif (au rez-de-chaussée de la Maison Breton) avec de nombreuses surprises : lectures, projections, concerts etc…

“ L’association la Rose Impossible et le projet de la Maison d’André Breton :

André Breton a rencontré pour la première fois le village de Saint-Cirq-Lapopie le 24 juin 1950. Invité dans le Lot par le Mouvement des Citoyens du Monde, le principal fondateur du surréalisme (dont nous fêtons cette année le centième anniversaire de la rédaction du premier Manifeste), a écrit dans le livre d’or de la commune comment Saint-Cirq-Lapopie lui était apparu lors de l’inauguration de la Première Route Mondiale sans frontière « comme une rose impossible dans la nuit » où il déclara avoir « cessé de se désirer ailleurs ». Il y acquit « l’auberge des mariniers », l’une des plus anciennes maisons médiévales avec sa tour de garde dominant la rivière, et y passa l’essentiel de ses étés de 1951 jusqu’à sa mort en 1966. Avec sa dernière compagne Élisa ils y accueillirent de nombreux surréalistes des générations de la seconde moitié du XXe siècle, dans un cadre où pouvait se renouveler le surréalisme, après les bouleversements telluriques de la Seconde Guerre mondiale.

Depuis près de dix ans notre association s’est battue avec la municipalité de Saint-Cirq-Lapopie pour sauvegarder la mémoire vive de ce laboratoire des utopies construit à flanc de falaise sur le magnétisme de la nature lotoise et les imaginaires des premiers temps de l’humanité, notamment la « langue des pierres » glanées dans le Lot, les héritages celtes, les arts populaires etc. Grâce au rachat par la commune de l’ancienne maison d’André Breton durant l’hiver 2016 cette aventure continue, à la rencontre des artistes et des chercheurs d’aujourd’hui, des poètes et des citoyennes et citoyens de passage depuis presque toutes les latitudes, pour que se poursuive la Révolution Surréaliste au XXIe siècle et faire face aux grandes menaces de notre temps sans perdre notre capacité d’émerveillement ! “

-Laurent Doucet, président et fondateur de l’association La Rose Impossible

L’association de la Rose Impossible a pour objet de défendre, pérenniser et valoriser les valeurs vivantes et actuelles du Surréalisme et de la Citoyenneté Mondiale en développant des actions à partir de la Maison André Breton. Elle souhaite doter le territoire d’un haut-lieu évocateur de l’un des principaux mouvements intellectuels du XXème siècle, par la création d’un site pluridisciplinaire dédié à la création dans l’héritage du Surréalisme et de la Citoyenneté Mondiale. Elle désire affirmer en corollaire le lien universel et sans équivalent de la Route Mondiale sans Frontières n°1 créé sous l’impulsion du premier citoyen du monde, l’Américain Gary Davis, et organisée grâce au Dr.Louis Sauvé la nuit de 24 juin 1950 entre Cahors et Saint-Cirq-Lapopie.